Ariel Sheney humilie Jean Jacques Kouamé

Publicités

Une grosse dispute a éclaté samedi 9 mai entre Jean Jacques Kouamé (JJK) et Ariel Sheney lors d’un concert live organisé par Molaré à l’occasion de son anniversaire.

Publicités

À l’occasion de son anniversaire, l’artiste Couper-décaler, Soumahoro Mauriféré alias Molaré, a organisé un concert live retransmis en direct sur les réseaux sociaux.

Cet évènement a été marqué par une scène peu habituelle qui suscite déjà une vive polémique sur la toile. Il s’agit en effet d’une empoignade entre l’ex-boucanier Jean Jacques Kouamé et l’étoile montante du Couper-décaler, Ariel Sheney.

Venu soutenir son ami de longue date, Jean Jacques Kouamé, visiblement dans un état second, a tenu des propos qui n’ont pas été appréciés par le chanteur de « Jolie Amina ».

 »Ariel Sheney, c’est mon enfant qui est venu me voir un jour. Il m’a dit : papa, j’ai besoin que tu me produises un jour. J’ai dit: mon fils, tu es déjà avec Arafat, j’ai besoin de demander la bénédiction à mon petit (parlant de Dj Arafat) (…) Je lui ai dit : mon fils, finis ton contrat avec Arafat et puis on est ensemble. Aujourd’hui, il est ce qu’il est, mais il n’a pas plus d’argent que moi. Malgré ce qu’il est, il demeure mon fils et puis je l’aime », a chanté Jean Jacques Kouamé.

Ayant très rapidement compris la situation, Molaré a voulu éteindre le feu en répliquant:  »je retiens que tu l’aimes. Tu aimes ton petit Ariel Sheney, mais évitons les discours », a soutenu le boss du Couper-décaler.

Par la suite, Jean Jacques Kouamé a voulu tenir Ariel Sheney par les épaules, mais à deux reprises, Le petit Nouchi d’Abobo a repoussé la main de l’ex-compagnon de Douk Saga.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

alerte coronavirus

La COVID-19 est la maladie infectieuse causée par le dernier coronavirus qui a été découvert. Ce nouveau virus et cette maladie étaient inconnus avant l’apparition de la flambée à Wuhan (Chine) en décembre 2019 Les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée. Ces symptômes sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes, bien qu’infectées, ne présentent aucun symptôme et se sentent bien. La plupart (environ 80 %) des personnes guérissent sans avoir besoin de traitement particulier. Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée.

24/5000 vous êtes actuellement hors ligne